Le scanneur au XXIème siècle

Le scanneur au XXIème siècle

Le scanneur au XXIème siècle

C’est une réflexion d’un homme âgé, qui se sentait dépassé par Internet, l’immense choix parmi les chaînes TNT et les nouvelles technologies, qui m’a inspirée pour ce billet. J’essayais de lui faire voir les bons côtés de cette abondance, et il m’a rétorqué que pour lui, la vie est devenue plus difficile parce qu’on a trop de choix. Evidemment, le lien avec mon côté scanneur s’est instantanément fait dans ma tête.

En effet, il n’a pas tort. La société d’aujourd’hui, qui promeut la consommation à outrance, nous pousse à chercher tout le temps la nouveauté, de peur d’être “largué” par la mode et d’être “out” des nouvelles tendances. Il y a Internet, et l’accès à des sources infinies de sujets d’intérêts et de sources d’information, des jeux, des loisirs, des magasins en ligne du monde entier : si aujourd’hui vous voulez vous acheter une paire de bottines, même si vous avez décidé qu’elle serait noire, à talons de 5 cm et avec une boucle argentée, bon courage… Le choix est immense. Mieux vaut d’ailleurs ne parler que français, sinon c’est le vertige garanti… La société est devenue une Grande Scanneuse, l’information change toutes les secondes sur Twitter, elle arrive en même temps et à flux tendu sur des centaines de chaînes, des milliers de sites, et sur plusieurs écrans… Il est évident que pour un scanneur, le simple fait d’être connecté à Internet est une incitation à la débauche !  🙂 Les sauts incessants d’un onglet à l’autre, d’un article à l’autre, d’un produit à l’autre. Pour celui ou celle qui n’a pas su maîtriser sa scannitude et en faire un outil de développement et de réussite, cela donne des heures, jours, semaines, mois, années, à surfer sur tout et n’importe quoi (en gros), sans en tirer quoi que ce soit, au-delà d’un savoir à court terme. Cette boulimie est à la fois satisfaisante à la limite de l’orgasme pour notre curiosité, mais comme une drogue, elle mange notre temps, notre esprit et notre énergie.

Or le grand problème commun à tous les scanneurs est la difficulté à finir ce qui est commencé. A trouver son mode de fonctionnement idéal pour arriver à mener son ou ses projet(s) jusqu’au bout. Au point d’en arriver à une frustration énorme et un grand sentiment d’échec. Or il existe des stratégies qui pourront vous permettre de ne pas tomber dans votre propre piège. Je vais vous révéler un secret : je surfe abondamment, sur une grande quantités de sites et d’articles en même temps, je scanne à mort quand je suis sur le Web, et pourtant je ne perds pas de temps, ni mon “fil conducteur”. Je ne perds pas les infos intéressantes, j’ai appris à les stocker pour plus tard, pour en profiter pendant mes pauses, en les regroupant par thématiques, afin de ne pas me griller les neurones, mais aussi faire un tour un peu plus complet sur le sujet. Ou pas : je respecte un des points de ma méthode à moi, le “+1”. En gros, il peut s’expliquer ainsi : si cette information n’aura plus d’importance demain, je la zappe, volontairement. Si elle est inutile dans 24 heures mais marrante, je n’y consacre pas plus d’une minute. Si j’ai plus d’intérêt dans tous mes autres sujets que dans celui-ci, je zappe également. Mais ce n’est pas perdu… car on ne sait jamais… je stocke les liens dans un dossier en cas de retard de train ou de bouchons ! Et si je n’y reviens jamais… c’est que ce n’est pas une grande perte !

En fait, au contraire, il faut savoir plonger à fond dans ses tendances de scannage, d’intérêts divers et variés, profiter de tout ce que le monde moderne nous offre. Mais en parallèle, prendre des notes. Noter tout ce qui vous branche, sans vous limiter. Car je vais vous révéler un autre secret : derrière votre sentiment de papillonnage et peut-être une certaine boulimie (très contemporaine), se cache l’envie d’avoir une ligne conductrice dans la vie. Eh bien accrochez-vous : votre scannage est le meilleur moyen de la dessiner. Et d’enfin pouvoir vous poser autour de tous vos projets. Donc réjouissez-vous de vivre avec autant de choix, de produits, de loisirs, de métiers, d’outils, de formations, de voyages, de passions.. car vous êtes bien plus à même que les “divers” d’en profiter !

A découvrir :

Un sondage pour un livre pour les scanneurs/multipotentiels

La page Facebook dédiée de Ma Vie Magique

Le groupe Meetup sur Lille

Le groupe Meetup sur Paris

Le texte de cet article est la propriété de son auteur et ne peut être utilisé sans son accord et sous certaines conditions. Sources / Crédits


Cet article vous a plu ?

Sophilosophy Barbarella

Journaliste, rédactrice, coach et consultante, blogueuse aussi. Passionnée par la psychologie et la sociologie, le développement durable, le développement personnel, la douance et la multipotentialité, les métiers et le monde de demain. Rêve de changer le monde en pratiquant le bonheur d'apprendre tous les jours ! :)

Vous aimerez aussi...

Donnez votre commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimez cet article ? Partagez !