Comment se préparer à l’entrée en automne ?

automne

L’automne est arrivé le 22 septembre, et nous entrons dans une période hivernale où le corps et l’esprit doivent se remettre ardemment au travail et résister au manque de soleil, de chaleur, de terrasses d’été, de plages et de balades dans la nature…

C’est aussi la période de la rentrée, on doit reprendre un nouveau rythme, parfois très intense pour les parents de jeunes enfants ! Il est donc important de tout de suite adopter les bonnes habitudes pour prendre soin de soi. Prendre soin de soi, c’est à la fois se préparer physiquement, émotionnellement, et psychologiquement à une période vue par beaucoup comme plus grise, plus sombre, et qui pourtant comporte des joies immenses.

J’ai une vision holistique (globale) du développement personnel et du bonheur. La santé physique, l’énergie, la forme, comptent autant que la santé psychique et le développement personnel “ intellectuel”  et spirituel.

J’ai donc eu envie d’écrire un petit article pour résumer quelques bonnes idées pour bien “entrer en automne” et profiter au maximum de cette magnifique saison aux sublimes couleurs… avant les plaisirs de l’hiver !

Au dodo bien au chaud

L’un des premiers conseils que je pourrais vous donner, c’est bien sûr de respecter votre besoin de sommeil. Commencer cette nouvelle année d’activité en restant scotché-e aux écrans jusqu’à très tard, se lever tôt en n’ayant pas fini sa nuit pour pouvoir entamer sa journée, c’est obligatoirement vider les réserves d’énergie et de bonne humeur que vous avez accumulées pendant vos vacances cet été. Votre sommeil est plus important qu’un film, une vidéo sur Youtube, un roman de science-fiction, le ménage, les comptes…, ou toute autre activité que vous pensez indispensable à votre bien-être.  J’en reparlerai, mais de nombreuses études ont montré que les habitants des pays occidentaux modernes dormaient en moyenne 9h par nuit avant 1940, contre 6h50 aujourd’hui. A cause, notamment, des écrans. Le manque de sommeil est constamment évoqué dans les articles scientifiques, car il entraîne épuisement, dépression, problèmes cardiaques, stress, prise de poids…, entre autres problèmes. Limitez vos sorties le soir, et n’hésitez pas à vous coucher plus tôt, d’abord pour récupérer de la reprise de rythme de la rentrée, mais aussi pour faire le plein d’énergie pour aborder l’hiver. Arrêtez d’imaginer que vous êtes “cool” si vous vous couchez tard, c’est la société qui dicte cela, pour vous pousser à consommer jusque tard le soir. Si vous avez sommeil à 20 heures, après votre repas, allez vous coucher ! Ne restez pas devant un film qui ne vous apportera parfois (souvent) pas grand-chose, enregistrez-le pour un après-midi pluvieux ! Ne grignotez pour rester éveillé-e, parce que vous êtes fatigué-e (on confond souvent faim et fatigue). Cela ne vous empêche pas du tout de faire la fête avec des amis, ou l’amour avec votre conjoint, quitte à vous endormir tard. Mais au quotidien, quand il n’y a pas de plaisir plus grand, si vous devez vous lever à 6 heures, couchez vous à 10h – maximum.

Pour aller plus en détail, voici une liste de petits conseils pour avoir de belles nuits de repos.

  • D’abord, éteignez la télévision ou tout autre écran, y compris les smartphones !… , au minimum une demi-heure avant de vous coucher. La lumière des écrans est plutôt bleutée, ce qui pousse la mélatonine à rester un niveau trop faible. Or la mélatonine est l’hormone qui enclenche le sommeil…  Débranchez vos appareils électriques, sauf le réfrigérateur bien sûr ! N’utilisez pas votre smartphone comme réveil, investissez dans un bon vieux réveil classique, à piles, idéalement ceux qui proposent des musiques douces et calmes pour vous réveiller petit à petit le matin. Il y a aussi les réveils à lumière d’aube, très agréables et naturels, vos meilleurs alliés pour vous réveiller tout en douceur. Les réveils ne devraient pas vous réveiller, mais juste être des “gardes-fous” : si vous avez assez dormi, vous devriez vous réveiller naturellement…
  • Fermez les volets ou les rideaux afin d’avoir l’obscurité la plus totale, et n’hésitez pas à mettre des boules Quiès pour n’être dérangé-e par aucun bruit. L’obscurité et le silence sont indispensables pour avoir un sommeil ininterrompu, profond, et donc réparateur.
  • Avant de vous coucher, prenez le temps de vous calmer, de vous détendre, de vous préparer au sommeil. L’organisme ne peut pas passer instantanément de lumières vives, d’écrans animés, de musique dynamique, de discussions enflammées,  de jeux vidéo stimulants, à un état de repos. Si des idées vous absorbent, si vous avez des soucis, notez-les dans un carnet posé sur votre table de chevet. Ils seront là au réveil, mais en attendant, et pour y faire face, vous devez DORMIR et vous recharger en énergie.
  • N’hésitez pas à user et abuser de bougies, de musique relaxante, et ouvrez les fenêtres de votre chambre. Le simple fait de baisser la température en dessous de 18 degrés va automatiquement informer votre corps qu’il est temps de dormir. Il existe des compléments alimentaires disponibles en pharmacie et parapharmacie, à base de mélatonine, naturels et sans addiction, qui vous aideront à vous endormir plus vite et vous permettront d’éviter les insomnies en pleine nuit. Il ne faut pas s’en priver tant que votre sommeil naturel n’est pas rétabli.

L’automne, manger du bon pour soi

Manger bio et bon à l'automne

Au niveau alimentaire, cette période est idéale pour profiter des fruits et légumes d’automne, et de vous faire une cure de micronutriments, de vitamines, de minéraux, tout ce qu’il faut pour booster votre corps et lui permettre de continuer à être en pleine forme et énergique.

Ne commencez pas à consommer plus de féculents et de sucre pour compenser cette sensation de début d’hibernation, qui vous donne envie de vous nourrir avec des aliments plus caloriques dès que les jours raccourcissent. C’est un réflexe ancestral, puisque les hommes préhistoriques en hiver avaient l’instinct de cumuler, comme beaucoup d’animaux, plus de calories pour pouvoir survivre à des hivers glacés et un manque potentiel de nourriture.

Notre vie moderne n’est du tout la même, nous vivons et dormons dans des logements chauffés, les supermarchés sont pleins de nourriture, et nous ne dépensons plus 8000 calories par jour comme il y a 20 000 ans !

Au contraire, concentrez-vous sur les légumes verts et les légumes d’automne, investissez dans des mixeurs, blenders, et des extracteurs de jus, pour vous préparer des concentrés d’aliments bons pour vous. Cela va booster votre système immunitaire et vous permettre d’éviter d’attraper le premier virus qui viendra toquer à votre porte.

Se nourrir de lumière

Un autre élément indispensable à notre bien-être et notre santé physique et psychologique, c’est le soleil !

Même s’il se raréfie, il faut (justement) profiter au maximum des moments ensoleillés pour sortir.

Sortir de ses boîtes (voiture, appartement, bureau, bar, restaurant…) et prendre la lumière du jour est fondamental pour se maintenir en santé et ne pas tomber dans une dépression saisonnière.

Profitez de vos pauses déjeuner, du matin, si vous travaillez en tant que salarié avec des horaires fixes, profitez le soir juste en sortant du bureau pour faire une petite balade :  30 minutes de soleil dans un parc suffit pour vous fournir la quantité de lumière du jour nécessaire pour booster votre glande pinéale, et rester de bonne humeur.

Il existe d’ailleurs une technique qui s’appelle le sungazing, l’observation les yeux ouverts du soleil lorsqu’il se couche, je vous en parlerai dans un autre article.

Se mettre au soleil réduit aussi la tendance à la boulimie quand on entre en hiver…

soleil automne

Home sweet home

Il peut être aussi très sympa de préparer sa maison pour l’entrée en hiver.

De changer son décor pour le rendre plus chaleureux, par exemple en installant des tapis doux et moelleux, en sortant des plaids que vous poserez sur votre canapé, et en règle générale, en décorant votre logement, votre maison ou votre appartement, avec des couleurs automnales et chaleureuses.

J’adore à chaque automne me balader en forêt, pour admirer les jolies couleurs des arbres, et ramasser des châtaignes, des feuilles mortes et des branches, y ajouter des bougies et des objets en bois et en laine, tout ce qui m’évoque ce qui est doux et chaud, pour me mettre en condition psychologique.

Faites le ménage, rangez ce qui est inutile, mettez vos habits d’été en cartons ou en housses, et sortez vos manteaux, vos bottes, vos écharpes…

Faites un peu de shopping ou courrez les vide-dressings et les dernières braderies pour renouveler votre garde-robe, et vendez, donnez, ou recyclez ce qui est vieux, tâché, déchiré ou troué, ce qui ne vous plaît plus, ne vous correspond plus.

Pas besoin de tout changer ! Mais le neuf permet de passer à un nouvelle étape de vie. On prépare ainsi son “intérieur” à la nouvelle saison…

automne

Prévoyez aussi des activités dans votre planning, comme inviter des amis pour un dîner, une soirée cinéma, une balade, un concert entre potes musiciens…

Certains aiment même commencer à prévoir leurs fêtes de Noël et de réveillon début septembre pour se donner un nouvel objectif – un objectif important : se retrouver en famille.

Et si vous en avez le temps et les moyens, n’hésitez pas à vous planifiez de jolies vacances en décembre ou en janvier. C’est la saison idéale pour partir en Asie, en dehors des périodes de mousson, à la montagne, et en bord de mer aussi, pour ceux qui aiment les vagues déchaînées.

C’est donc essentiellement une histoire d’acceptation que de laisser partir l’été, et de profiter de tout ce qu’apporte l’automne. L’été est normalement un moment de pause, qui vous permet de recharger vos batteries, de vous reposer, de récupérer du manque de sommeil éventuellement, mais aussi de prendre du recul par rapport à votre vie.

Est-elle conforme à ce que vous souhaitez ?

Si vous sentez que de petits – ou de gros – changements sont à réaliser, l’automne est le bon moment pour passer à l’action !

[wpedon id=”610″ align=”left”]

Cet article vous a plu ?

Sophilosophy Barbarella

Journaliste, rédactrice, coach et consultante, blogueuse aussi. Passionnée par la psychologie et la sociologie, le développement durable, le développement personnel, la douance et la multipotentialité, les métiers et le monde de demain. Rêve de changer le monde en pratiquant le bonheur d'apprendre tous les jours ! :)

Vous aimerez aussi...

Donnez votre commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimez cet article ? Partagez !