15 choses à éliminer de votre intérieur

trier ranger intérieur

trier ranger intérieur

J’avais envie de vous parler d’un sujet qui me tient à coeur, parce qu’il fait partie des choses qui peuvent changer une vie. Car une vie encombrée, c’est une vie lourde, pesante, une vie qui nous oblige à rester en place, de peur de perdre ce que l’on a.

Comme vous le savez peut-être si vous êtes allé(e)s vous perdre sur cette page, j’écris des articles, mais je propose aussi des conférences, des ateliers et du conseil pratique en développement personnel. Ce n’est pas mon métier principal, mais j’ai quelques années d’études en psychologie derrière moi, des milliers d’heures de lectures et de recherches, et aussi… une grande expérience de la vie ! Et l’une de mes spécialités, de manière surprenante (… mais pas tant que ça finalement), c’est la thérapie par le tri et le home organizing.

Pourquoi me suis-je particulièrement intéressée au fait de ranger son intérieur ? Eh bien… parce que l’une des expériences de vie les plus difficiles et pourtant les plus enrichissantes que j’ai pu connaître (et à plusieurs reprises), c’est d’apprendre à me débarrasser de mes affaires.

Je viens d’une famille très modeste, où l’on gardait tout. Tout, cela signifiait les sacs des courses, les vieux T-shirts, les planches de bois, ou les cahiers entamés. Tout, y compris les vêtements des personnes disparues. Tout, y compris les photos des amis qui se sont éloignés, les vases moches mais qu’on avait acheté à prix d’or comme souvenir de vacances. Tout… et trop.

Trier, je ne peux plus m’en passer

Très jeune j’ai aussi fait des braderies avec ma famille, et j’ai appris la valeur des petites choses, des objets anciens, uniques ou simplement peu courants, des choses durables. On recollait, on recousait, on réparait. Pour couronner le tout, j’ai toujours eu un penchant pour la récup’ et le recyclage, et j’ai donc assez tôt pris l’habitude de “stocker”, parce que je voyais en l’objet un potentiel d’usage, une transformation, une création possible. Et puis vous savez ce que c’est… au fur et à mesure des années, quand on commence à avoir des lieux de vie de plus en plus grands, une maison avec un grenier, une cave, et deux garages… on se retrouve avec des tonnes de choses.

Et puis… on se sépare. On doit partir. Et là on se rend compte qu’on a accumulé beaucoup, mine de rien. Et qu’en fait, la plupart de ces choses restent empilées depuis des années, sans être devenues autre chose que ce qu’elles sont. Et on se rend compte qu’on va vivre dans un endroit plus petit, et que dans tout cela, il va falloir choisir. La mort dans l’âme, j’ai donc commencé à trier, de manière passive, en essayant de “sauver ce que je pouvais”.

Et puis j’ai eu un déclic. Franchement, ces étagères, ces livres, ou ces deux fauteuils, est-ce qu’ils me rappellent de bons souvenirs ? Est-ce que j’ai encore envie de les voir autour de moi ? A partir de ce moment-là (comme quoi le mental est puissant), l’épreuve est devenue un nouveau hobby ! J’ai commencé à lire de nombreux livres sur le rangement, le tri, et à suivre leurs conseils. Je me suis rendue compte du fait qu’un intérieur trop rempli laissait peu de place à la nouveauté. Nostalgie, accumulation, peur de manquer… Plein de choses superficielles en apparence résonnent avec des choses bien profondes. Et j’avais envie de nettoyer et de faire le tri dans mon intérieur… et en mon for intérieur aussi. De l’espace, du nouveau, du simple, de l’essentiel. De l’allégé, et surtout, que des choses qui quand on les voit, quand on les utilisent, nous font du bien.

Par quoi commencer ?

Je m’apprête de nouveau à déménager dans… un horizon assez proche, et  je me réjouis d’avoir de nouveau l’occasion de faire un bon gros tri ! Comme je suis en plein dans le bain, j’ai dressé pour vous cette petite liste des 15 premières choses dont vous devriez vous débarrasser si vous avez envie de faire de la place, de vous alléger l’espace, la tête et la vie. Car vous allez voir, cette liste d’objets parle beaucoup de qui vous êtes.

Les factures

Vous pouvez scanner nombre de documents pour les garder au chaud dans votre disque dur ou encore mieux, sur votre Cloud. Je conseille d’ailleurs fortement de scanner et de stocker vos diplômes, fiches de paye, papiers d’identité et autre certificat de propriété… Car si la maison brûle… Bon, OK, là c’est du tri de compétition, option très minimaliste, voire survivaliste ! Mais ceux-là, il vous faudra tellement de temps et de soucis administratifs pour les récupérer…

Les manuels et modes d’emploi

A part si comme moi vous achetez peu mais de qualité, et que vous comptez revendre certains appareils même anciens, jetez tous ces guides, modes d’emploi et autres documents de garantie (périmés) que vous accumulez dans vos classeurs ou vos pochettes. Vous les trouverez très très souvent en ligne sous forme de PDF, sur le site du constructeur. Vous verrez, quand vous commencerez, la poubelle des recyclables va se remplir à vitesse grand V. Bon débarras, c’est le cas de le dire. Et vous sauvez un ou deux arbres, en plus.

Les vieux guides de voyage

OK, OK, je sais bien qu’ils vous rappellent votre city trip à Barcelone, Berlin ou Bombay. Been there, done that. Mais sincèrement, ils ont dix ans, vous croyez que les bons plans à l’intérieur existent encore ? A la limite, découpez la couverture, ou les pages qui parlent de lieux que vous avez visités, et ajoutez-les à votre album photo, c’est original ! Le reste, out ! On recycle, bien sûr…

Le maquillage tout pourri… ou tout périmé (c’est pire)

Ce rimmel qui pique les yeux, ce fond de teint qui ne vous va pas, ce déo dont le bouton spray ne marche plus, ce shampoing qui rend les cheveux tout rêches… Là, malheureusement, c’est “indonnable” et non recyclable. POU-BELLE. Les erreurs de shopping, ça arrive. Demandez des échantillons la prochaine fois que vous craquez pour un produit d’un certain prix. Et puis pensez à toutes ces petites bactéries qui se sont développées depuis le temps que vous les avez ouverts…

L’armoire à pharmacie

Enfin… ce qu’il a dedans ! Dans le même esprit, tant que vous êtes dans votre salle de bains, triez les médicaments périmés. Je garde ceux qui m’ont souvent été utiles et encore dans la date limite de consommation (crèmes pour les brûlures, anti-moustiques, crèmes apaisantes, antidouleurs…), mais les autres, au contraire, recyclez-les le plus vite possible : ils feront le bonheur de Pharmaciens sans Frontières, et surtout de personnes qui en ont grand besoin. Pour se faire, amenez-les tout simplement dans votre pharmacie.

Les T-shirts “pour bricoler”

OK, à part si vous avez prévu de peindre 300 m2 le mois prochain, vous êtes bien certain(e) que ces dix-huit t-shirts récupérés sur les caravanes du Tour de France 1987 enrichissent votre garde-robe ? Gardez-en 2. Proposez les autres sur les réseaux sociaux, on ne sait jamais : il y a peut-être des potes qui refont leur salle de bain. Et si personne n’en réclame au bout de sept jours, recyclez.

Les vieilles serviettes et les vieux draps

J’en ai gardé des tonnes, pour… la peinture, encore et toujours ! A part si vous comptez déménager, car c’est un bon plan pour protéger des affaires sensibles, comme des miroirs, des vases… Ou pour essuyer Médor quand vous l’avez promené sous la pluie. Ou pour le sécher après son bain. Mais sinon, tout ce qui est déchiré, élimé, troué, et/ou qui sent le cafard en décomposition… n’a plus de place chez vous. Au secours, vous valez mieux que ça !

Les stylos qui n’écrivent plus, les scotchs qui ne collent plus, les rubans élastiques tout cuits…

Ai-je besoin d’expliquer ? Vraiment ? Vous comptez créer une pièce d’art contemporain avec ? Si oui, quand exactement ?

Les vieux dictionnaires, Harrap’s, codes du travail…

Je plaide coupable. Or cela fait plus de 15 ans que j’utilise uniquement le web, je pense… et personne n’en a besoin. Donc on va mettre ça dans la “malle à donner”. Mes étagères seront bien contentes.

Les livres de recettes de cuisine

Sincèrement, je ne sais pas pour vous, mais je n’utilise plus que ma tablette et Marmiton dans ma cuisine. C’est une jolie collection, mais c’est soit plein de tâches de gras, soit pas fun, soit juste pas pratique. J’ai tout vendu sur LeBoncoin, ça prend de la place chez quelqu’un d’autre maintenant. Et j’ai acheté une cafetière expresso avec mes gains.

Les chaussettes en solo dans vos tiroirs

Vous n’avez pas retrouvé leurs jumelles depuis plus de 2 mois ? Faites-leur vos adieux, elles sont parties au paradis des chaussettes. Et ont sans doute une meilleure vie, là-haut…

Les cartes de fidélité

Téléchargez une application comme Fidme ou Prixing, vous aurez tout sur votre smartphone. Gardez celles que vous utilisez au moins une fois par semestre – si vous aimez vraiment avoir un portefeuille bien épais et bien lourd…

La nourriture expirée

Les sauces, boîtes de petits pois, farines exotiques, condiments qui ont perdu leur parfum… A part si vous voulez en faire du compost…

La vaisselle et les appareils de cuisine

La machine à pain, la machine à pâtes, le huitième service à café, la poêle trop grande, et tout ce que vous n’avez pas utilisé depuis deux ans : c’est lourd, et ça prend plein de place. Faites plaisir à vos amis, vos voisins, Emmaüs

Les sous-vêtements troués, tachés, délavés, pas confortables, qui ne vous vont pas…

Oui, je vous entends de loin, vous les portez la nuit. Juste une question : vous pensez vraiment que ça plaît à votre moitié, ou que ça attirera de la compagnie ?

Voilà, c’est déjà un bon début, non ? Je vous l’assure, mettre de l’ordre dans votre maison nous permettra de mettre de l’ordre dans votre vie, de vous alléger, de vous faire réfléchir à vos habitudes de consommation, et d’y voir plus clair dans vos véritables besoins. N’oubliez pas : vendez, donnez, recyclez, mais ne jetez que ce qui ne peut pas avoir d’autres vies pour d’autres personnes

Et si vous avez d’autres idées, lâchez-vous dans les commentaires !

A découvrir :

Sur Facebook :

Ma Vie Magique

Ma Vie Magique – Zèbres et Multipotentiels

Les Jobs de Rêve pour les Multipotentiel(le)s

Instagram : maviemagique.psychologie

Twitter : @MaVieMagique

Medium : @sophilosophybarbarella

Youtube : Ma Vie Magique 

Medium : @sophilosophybarbarella

LinkedIn : Sophie GIRARDOT

Le livre : “50 jobs de Rêve pour les Multipotentiel.le.s”

Mon sondage pour le prochain livre “Multipotentiel et Heureux !”

Le texte de cet article est la propriété de son auteur et ne peut être utilisé sans son accord et sous certaines conditions.

Cet article vous a plu ?

Sophilosophy Barbarella

Journaliste, rédactrice, coach et consultante, blogueuse aussi. Passionnée par la psychologie et la sociologie, le développement durable, le développement personnel, la douance et la multipotentialité, les métiers et le monde de demain. Rêve de changer le monde en pratiquant le bonheur d'apprendre tous les jours ! :)

Vous aimerez aussi...

Donnez votre commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimez cet article ? Partagez !